Le pegging, la pratique sexuelle qui va au fond des choses

Ah, les joies du chevillage ! Que vous soyez un nouveau venu dans le monde du plaisir de la prostate ou que vous aillez déjà de l’expérience du pegging, ce guide vous aidera à pratiquer cet art en toute sécurité et avec un maximum de plaisir.

Le pegging, ou chevillage, est généralement défini comme l’action d’une femme pénétrant l’anus d’un homme à l’aide d’un gode-ceinture. Bien qu’historiquement cela désigne en effet l’action d’une femme sur un homme, par extension, cela peut désigner cet acte par tout genre ou sexe de pratiquant.

Histoire du pegging

Une série de vidéos pédagogiques intitulées « Bend Over Boyfriend » ont été introduites aux États-Unis en 1998 pour enseigner aux hommes et aux femmes les techniques d’arrimage appropriées, une pratique que peu de personnes imaginaient alors. Si la pratique est ancienne, son nom est lui très récent. Jusqu’en 2001, il n’y avait aucun mot pour désigner l’acte d’une femme utilisant un strap-on sur un homme. Le chroniqueur de sexe Dan Savage est à créditer pour l’invention du terme « pegging ».

Le chevillage est maintenant une pratique assez populaire dans les films pour adultes (et spécialement pour femmes) et les sexshops américains s’adaptent à cette nouvelle demande en élargissant leur gamme de sangles. Les clients de plus en plus demandeurs et exigeants !

Sachez dans quoi le pegging vous emmène

Un anus, il vous emmène dans un anus !

Blague à part, aussi agréable que le cul puisse être, cette pratique sert également un autre objectif très important : la « gestion des déchets ». Même si vous pratiquez la douche anale, les chance de restes d’excréments sont toujours élevées. Ne soyez pas surpris !

Rappelez-vous, quand vous mettez quelque chose dans vos fesses, vous aurez la sensation d’avoir besoin de l’expulser. C’est une sensation naturelle, votre cerveau sait que lorsque votre anus est plein, il faut le vider. Si vous êtes mal à l’aise, sortez votre jouet et dirigez-vous vers les toilettes. Il vaut mieux avoir à laver votre jouet et recommencer que d’avoir une mauvaise surprise avec votre partenaire…

Choisissez la taillez de votre gode-michet

Les godes sont disponibles dans une grande variété de tailles. Lorsque vous en choisirez un pour votre partenaire, vérifiez si celui-ci a déjà des jouets anaux. Alors que choisir celui qui est le mieux pour votre partenaire, considérez les autres jouets anaux qu’ils peuvent utiliser. Quelqu’un qui joue avec un « Stubs Cavalier » ne sera certainement pas contre un strapon assez costaud !

Si votre partenaire n’est pas encore habitué au monde de l’anal, initiez-le avec quelque chose de petit, même un doigt fera l’affaire. Ce n’est pas quelque chose que vous appréciez complètement en une nuit.
Vous pourriez ne pas être en mesure de commencer avec un strap-on classique parce qu’il sera sans doute trop gros. Vous pourriez commencer avec un simple stimulateur de prostate, ou un doigt, puis deux… De cette façon, vous saurez à quoi vous attendre lorsque vous envisagerez de plus gros jouets.

Mettez les formes !

Les jouets anaux ont des formes fantaisistes intéressantes pour une raison bien particulière. Contrairement au canal vaginal qui n’a que 10 à 15 cm de profondeur, le canal anal s’étend jusqu’au côlon. La forme unique des jouets anaux les empêche d’aller se perdre là bas.

Avec une sangle, le dildo est attaché à quelque chose et ce n’est donc pas un problème. Attention cependant, si vous vous habituez à des formes particulières, une forme simple de pénis pourra vous procurer un peu d’inconfort.

Vous pouvez opter pour une sangle avec gode amovible pour varier les formes et trouver celle qui vous conviendra le mieux suivant la situation !

Propreté et sécurité !

Chaque fois que vous allez jouer par la porte arrière, attendez-vous à retrouver un peu d’excréments. Même sans être pénétré par un membre de votre partenaire, les risques d’infections existent car l’anus est beaucoup plus sensible que le vagin et n’est pas fait pour accueillir des corps extérieurs.

Utilisant un lubrifiant adapté est une bonne manière de prévenir les infections. Ces lubrifiants apportent non seulement un confort d’utilisation mais aussi une protection antibactérienne et protège votre anus pendant vos sessions de pegging.

Préférez les lubrifiants à base de silicone, en effet l’anus absorbe l’eau et un lubrifiant à base d’eau séchera plus vite.

Enfin, rappelez vous cette simple règle. Si votre corps souffre, il essaie de vous dire quelque chose : STOP !

Bien entendu certains préfèrent ressentir de la douleur pendant l’acte, mais si vous êtes débutant, prenez d’abord le temps de bien vous connaître avant d’aller plus loin.

Gardez vos jouets sexuels propres

Il est très facile de recevoir et et de transmettre des maladies sexuellement transmissibles (MST) et des infections sexuellement transmissibles (ITS), même avec un accessoire. L’anus est un nid à bactéries et même une bonne douche ne peut pas tout nettoyer.

Cet article (à venir) sur l’hygiène anale vous détaillera la meilleure manière de le garder propre.

Prenez soin de vous, émotionnellement

Il y a un grand malentendu à propos du chevillage parmi beaucoup d’hommes hétérosexuels : être le receveur d’une pénétration ne vous rend pas gay. Il n’y a qu’une seule chose qui vous rend gay, c’est d’être attiré par les personnes de même sexe que vous-même.

Être pris par votre partenaire ne vous féminise pas non plus, bien que certains hommes aiment à penser ainsi. Voyez cette pratique comme un jeu de rôle où vous et votre partenaire êtes à l’aise, vous sentez en sécurité, et surtout prenez du plaisir.

Le chevillage peut débloquer beaucoup plus de choses que vous ne le pensez dans votre relation. D’une part, il permet à l’homme qui a culturellement le contrôle de mieux comprendre sa partenaire, et peut même profiter de cette expérience pour rendre encore plus de plaisir. Le pegging rapproche les couples, c’est un fait.

Assurez-vous de communiquer avec votre partenaire avant, pendant et après le chevillage. Cela vaut pour les deux partenaires, certaines femmes pouvant se sentir mal à l’aise dans un premier temps en utilisant un strapon sur leur homme.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu