Préservatifs : Est-ce acceptable de ne pas en utiliser ?

Relations sexuelles protégées : Faut-il toujours utiliser un présevatif ?

Vous devriez maintenant savoir que renoncer aux préservatifs pendant les rapports sexuels vous expose à un risque accru de grossesse non désirée et de contracter des MST. Mais selon une nouvelle étude du « Journal of Adolescent Health », il semblerait que la plupart des femmes occidentales n’ont pas reçu le mémo – ou ne se sentent tout simplement pas concernées.

Résultats de leurs études

La recherche du « Journal of Adolescent Health » a révélé que les femmes qui commencent à utiliser des contraceptifs hormonaux (On entend par ce terme : la pilule) pour le contrôle des naissances arrêtent généralement d’utiliser des préservatifs. Ignorer le fait que les relations sexuelles sont comme une invitation ouverte aux maladies sexuellement transmissibles, c’est pire. L’étude a également révélé que lorsque ces femmes cessent de prendre la pilule, elles n’utilisent pas automatiquement des préservatifs. Cette mauvaise habitude les rend vulnérables à une MST, oui. Mais cela les expose aussi à une grossesse non désirée.

Pour certains couples, se passer de préservatifs n’est pas toujours synonyme de problèmes. Il y a des moments où les préservatifs sont nécessaires, et des moments où vous pouvez les ignorer (de manière responsable). L’experte en santé des femmes, Shari Brasner, docteur en médecine, génycologue obstétricienne, et professeur adjointe d’enseignement clinique à la Mount Sinai Medical School de Manhattan, dit que renoncer à l’utilisation d’un préservatif dépend entièrement du contexte de vos relations intimes.

Voici les quatre questions à vous poser – et votre partenaire – avant de prendre une telle décision :

Êtes-vous tous les deux fidèles ?

La recherche montre que les personnes ayant de multiples partenaires sexuels simultanément sont plus susceptibles de contracter des MTS que celles qui ont des rapports sexuels réguliers avec un seul partenaire. N’oubliez pas d’utiliser un préservatif, sauf si vous savez avec certitude que votre partenaire ne va voir ailleurs.

À quand remonte la dernière fois que vous avez été dépistés contre les MST ?

Avant de ne pas utiliser de préservatif, demandez-lui de faire un test de dépistage des MST/IST – Chlamydia, gonorrhée, VIH et syphilis. Vous pouvcz également lui demander si l’un de ses précédents partenaires a déjà eu un herpès ou un VPH (Virus du Papillome Humain). Les tests de dépistage du VIH ne sont précis que jusqu’à trois mois après le dernier contact sexuel. En fonction de la dernière fois que vous avez eu des relations sexuelles avec quelqu’un d’autre, il vous faudra attendre trois mois avant de passer le test. C’est seulement à partir de ce moment que vous pouvez être totalement sûr que vous êtes tous les deux sains.

Avez-vous une autre méthode pour vous éviter une grossesse involontaire ?

Si vous ne prenez pas la pilule ou si vous n’utilisez pas d’autre forme de contraception empêchant une grossesse involontaire, vous ne devriez pas renoncer au préservatif. C’est la seule barrière que vous avez entre vous et ce signe positif d’un test de grossesse. Pour plus d’informations sur les options de contrôle des naissances, vous pouvez prendre un rendez-vous dans un planning familial proche de chez vous.

Etes-vous prêts à accepter les conséquences ?

« À un moment donné, vous allez forcément vous demander: avons-nous besoin d’utiliser à la fois un préservatif et la pilule ? » affirme S. Brasner. Et la réponse à cela doit dépendre de votre situation. Il faut que vous soyez conscients des conséquences provenant de cet arrêt (à savoir: les bébés et les MST), ajoute-t-elle. Ces choses n’ont pas seulement des conséquences physiques sur vous; elles ont également un impact émotionnel et financier. Il vaut peut-être mieux vous poser la question deux fois qu’une.

Que vous décidiez d’utiliser, ou non, des méthodes de contraception, sachez que ces choix pourraient vous hanter toute votre vie. Soyez donc sûrs avant d’affirmer qu’un préservatif n’est plus nécessaire lors de vos relations sexuelles. Des professionnels pourront également vous conseiller dans ces choix. N’hésitez pas à tendre une main et poser des questions si vous n’êtes pas sûrs.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu